Le Centre National de la Danse
vous informe :

La montagne de la vérité
1996, 52', couleur, documentaire, sciences humaines & faits de société, VHS

Réalisation : Henry Colomer
Production : AMIP, La Sept-Arte, Pathé télévision, Périplus Ltd
Participation : Eurimages, CNC, Procirep


En lançant une vaste enquête sur la naissance du Mouvement pour la réforme de la vie dans l'Allemagne de la fin du XIXe, épisode occulté par les événements historiques qui suivirent, Henry Colomer retisse patiemment la toile socio-politique d'une époque. Il en dégage les motifs qui, sourdement, préparèrent l'avènement du nazisme et dont nous retrouvons des traits insistants dans la vague du "new age". L'efflorescence d'associations prônant le retour à la vie naturelle, marquées par des penchants libertaires et anarchistes, révèle des parcours d'irréductibles (Otto Kraus, Greizer, le prophète aux pieds nus, Musham, éditeur et écrivain) et séduit des personnalités comme Herman Hesse, tombé sous le charme de Greizer dont il s'inspire pour écrire "Damian", lors de sa découverte de la Montagne de la Vérité. Dans cette communauté fondée en Suisse italienne, Laban ouvrira son école... avant d'être nommé, plus tard, par Gobbels, maître du ballet du IIIe Reich. L'ambiguïté de ce terreau idéologique d'où émerge pourtant l'art contemporain, et notamment la danse, est patiemment mis à nu. Montage serré, archives remarquables (Mary Wigman dans "La Danse de la sorcière") et commentaire incisif font de ce film un document majeur.
Fabienne Arvers
CNC - Images de la culture

Fermer