Le Centre National de la Danse
vous informe :

Montpellier, le saut de l'ange
1993, 30', couleur, documentaire, danse, U-matic

Réalisation : Charles Picq
Production : Carnets Bagouet, La Sept-Arte, Arcanal, CGP, Agat films & cie


Le festival international Montpellier-Danse 93 fut tout entier sous le signe d'un hommage rendu à Dominique Bagouet, pendant dix ans, jusqu'à sa mort en décembre 1992, directeur du premier centre chorégraphique national, ouvert à Montpellier. En 1987, Dominique Bagouet avait ouvert ce festival par une création conçue avec le plasticien Christian Boltanski : "Le Saut de l'ange". Fondés quelques mois après sa disparition, les Carnets Bagouet ont décidé de transmettre l'oeuvre du chorégraphe. Régine Chopinot a ainsi fait entrer "Le Saut de l'ange" dans son répertoire en 1994. Mais le premier remontage du spectacle eu lieu l'été 93, avec presque tous les danseurs d'origine. Au fil des répétitions, Charles Picq interroge les danseurs sur la mémoire du corps et les difficultés qu'ils rencontrent lorsque cette mémoire achoppe. En contrepoint de ce travail de fidélité à l'oeuvre, Christian Boltanski parle du répertoire comme d'une partition que tout un chacun peut rejouer à sa façon : "Une forme, valide à un certain moment de son histoire et sa création, mais qui, si elle veut suivre le fil du temps, doit rester ouverte."
Fabienne Arvers
CNC - Images de la culture

Fermer