Le Centre National de la Danse
vous informe :

Paris musette
1993, 58', couleur, documentaire, musique, VHS

Réalisation : Jean-Pierre Beaurenaut
Production : films du Village, La Sept-Arte
Participation : Ministère de la culture (DMD, DP)


Né sous le ciel de Paris qu'il fit danser pendant plus d'un demi-siècle, le musette est le mariage surprenant de la 'cabrette' ou musette des Auvergnats qui arrivèrent en masse vers 1880 et ouvrirent les premiers bistrots de Paris dans le quartier de la Bastille, et de l'accordéon autrichien que la vague d'immigration italienne du début du siècle apporta avec elle. La rencontre était inéluctable, elle eut lieu chez Bousca, le plus fameux des bals musette. Les bals musette connurent leur heure de gloire au moment du Front populaire, des seules grèves de l'histoire à se dérouler au son de l'accordéon, ce drôle d'instrument qui n'est jamais qu'un "harmonica dans une boîte avec des trous et des soupapes". Avec les premiers loisirs et congés payés, les bords de Marne prirent des allures de paradis perdu : les guinguettes étaient nées. Brève existence car le premier décret institué par la France occupée fut d'interdire les bals populaires. Après la guerre, le charme était rompu. Seule consolation : la chanson populaire fera de l'accordéon son instrument fétiche.
Fabienne Arvers
CNC - Images de la culture

Fermer