Le Centre National de la Danse
vous informe :

Rei Dom - La Légende des Kreuls
1990, 90', couleur, fiction, danse, U-matic

Réalisation : Jean-Claude Gallotta
Chorégraphie : Jean-Claude Gallotta
Musique : Serge Houppin, Henri Torgue
Interprétation : Eric Alfieri, Mathilde Altaraz, Muriel Boulay, Christophe Delachaux, Pascal Gravat, Deborah Salmirs, Viviane Serry, Robert Seyfried, Jan Zetterberg
Production : La Sept, Groupe Emile Dubois, le Cargo (MC Grenoble), CDN productions
Participation : CNC, Ministère de la culture (DMD), CR Rhône-Alpes


Le peuple Kreul, adorateur du dieu Rei Dom, est persécuté par une tribu de chasseurs qui volent et tuent ses enfants. Un jour, le chef des Fyls, une tribu amie, sauve un petit kreul du nom de Lékar dont la légende raconte qu'il sauvera les siens de l'extermination. Grande saga imaginaire et film prophétique : une métaphore poétique et cruelle sur la situation politique et humaine du monde. La référence de Jean-Claude Gallotta au cinéma est Andreï Tarkovski. Comme lui, il tente de filmer les matières, les états, la nature sous tous ses aspects, des frondaisons majestueuses au pourrissement des sols, et enfin l'homme, sauvage, abject, animal, mais aussi croyant, idéaliste, artisan et artiste. L'une des réussites du film est le dialecte inventé des tribus, élaboré comme une véritable langue (sous-titrée en français), qui place la narration dans un ailleurs sans référence ethnique précise et pourtant familier. Si la danse est quantitativement peu présente dans ce premier long métrage (elle intervient tout de même à trois moments clés du récit), c'est la matière même des chorégraphies du groupe Emile Dubois qui se décline dans cette fable sur la vie et la mort.
Patrick Bossati
CNC - Images de la culture

Fermer