Le Centre National de la Danse
vous informe :

Babilée 91
1992, 60', couleur, documentaire, danse, U-matic

Réalisation : William Klein
Interprétation : Jean Babilée
Production : La Sept, Arcanal, Lieurac productions
Participation : Procirep, Ministère de la culture et de la commnunication (DMD, DDF), Ministère des affaires étrangères


Ce document sur la vie quotidienne du célèbre danseur est le plus bel hommage que l'on pouvait lui rendre. Babilée a basé toute sa carrière sur l'intelligence du présent. On le suit chez lui et dans les répétitions de "Life", écrit pour lui par Béjart (1979), qu'il reprend ici en 1991 avec Marie-Claude Pietragalla. Un plan final le montre sur sa moto, fonçant dans les rues de Paris. Le film débute sur les propos de Mikhail Baryshnikov. Peu d'images d'archives : un film amateur de son enfance, un extrait du "Jeune homme et la mort" (1946) et quelques plans de "Life" en 1979, aperçus à la télévision dans son petit appartement parisien. Devant les caméras de William Klein, Babilée remonte ce ballet pour un gala au théâtre des Champs-Elysées. Beaucoup de moments silencieux, de mouvements discrets du cadre, de respirations entre les séquences, dans cette réalisation qui a su capter le calme intérieur de cet homme d'apparence bouillonnante. Ecouter son corps, c'est, pour Babilée, le contraire du narcissisme, c'est écouter le monde et ne jamais se refuser à lui. Un film noir et blanc qui évite les pièges de l'hagiographie en une suite de séquences fluides et intimistes.
Patrick Bossati
CNC - Images de la culture

Fermer