Le Centre National de la Danse
vous informe :

Le roman du music-hall
1993, 2x60', couleur, documentaire, musique, VHS

Réalisation : Pierre Philippe.
Production : Caméras continentales, Gaumont, La Sept-Arte
Participation : ministère de la culture (DMD), Ministère des affaires étrangères.


On repère les premiers signes du music-hall à l'approche du XXe siècle, dans les rues de Paris où fleurissent cafés-guinguettes et cabarets. Venus de la rue et de la misère pour servir le rêve et l'imaginaire d'un pays, de la patrie et de ses régiments en temps de guerre, les artistes du music-hall accèdent à la célébrité et leur vie privée se confond rapidement avec celles qu'ils interprètent. C'est un roman avec ses nombreux chapitres et personnages ballottés entre les guerres, les suicides et les crimes, la fortune et ses revers, la gloire et l'oubli. Mené rondement en deux parties (de 1895 à 1929 et de 1930 à 1993), Pierre Philippe déjoue sans relâche la nostalgie qu'un tel sujet ne manque pas de susciter pour explorer avec délices l'évolution de ce métier (Madonna considérée comme la dernière à produire une vraie 'revue'). Et si le music-hall appartient désormais à l'histoire, notre présent n'en reste pas moins imprégné des airs et des allures de Mistinguett, Joséphine Baker, Chevalier, Damia, Mireille, Piaf, Trenet, Fréhel, Gréco, Aznavour, Gainsbourg, Montand, Barbara...
Fabienne Arvers
CNC - Images de la culture

Fermer