Le Centre National de la Danse
vous informe :

Trahisons women (version longue)
1986, 58', couleur, adaptation, danse, U-matic

Réalisation : Luc Riolon
Chorégraphie : Mark Tompkins
Mise en scène : Mark Tompkins
Musique : Hélène Sage
Interprétation : Lulla Card, Maryline Carton, Isnel Da Silveira, Anne Fournier, Hélène Lasalle, Martha Moore
Production : Centre audiovisuel de Paris, Duran, Arcanal
Participation : IDA (International Dreams Association), Ministère de le culture et de la communication (DMD)


Une femme, juchée sur un moniteur vidéo suspendu, telle un oracle moderne. A ses côtés, deux autres femmes dont les ombres sont projetées sur les murs blancs du décor, tournoient sur des balançoires. Premiers instants d'une chorégraphie composée d'actions simples, de marches, de manipulations issues de la danse-contact : un répertoire de gestuelles élémentaires, décliné en canons ou deux à deux. L'image suit ce ballet pour six danseuses, baigné d'ombres et de clairs-obscurs imaginés par Françoise Michel. Le montage respecte la construction par nappes du spectacle où chaque séquence recouvre la suivante sans que l'on puisse véritablement repérer de parties distinctes. "Trahisons women", créé en avril 1986 au théâtre de la Bastille, est la deuxième partie du tryptique "Trahisons" (men, women, humen) de Mark Tompkins.
Patrick Bossati
CNC - Images de la culture

Fermer