Le Centre National de la Danse
vous informe :

Wandlung
1992, 12', couleur, adaptation, danse, VHS

Réalisation : Charles Picq
Chorégraphie : Susanne Linke
Musique : Franz Schubert
Interprétation : Susanne Linke
Production : Agat films, La Sept, Ina
Participation : CNC, Inter nationes - Bonn


Danser, est-ce taire l'essence d'un cri ? Susanne Linke semble ici répondre à la question que se posait R. M. Rilke. Elle flotte sur l'espace sombre du plateau, légère et pourtant habitée par la sourde puissance contenue dans "La Jeune fille et la mort" de Schubert. Une écriture pure, sans emphase : quelques mouvements de bras et déplacements au sol. Une sidérante intégrité gestuelle. La plus réussie des trois réalisations de Charles Picq sur les solos de Susanne Linke. Le film s'efface sans fausse pudeur devant la présence magnétique de celle qui interprète sa propre danse. "Wandlung" place la chorégraphe dans le panthéon des grandes solistes de la danse expressionniste, au côté de Mary Wigman par exemple, dont elle fut l'élève à Berlin.
Patrick Bossati
CNC - Images de la culture

Fermer