Le Centre National de la Danse
vous informe :

La chevelure de Bérénice
1993, 25', couleur, fiction, danse, U-matic

Réalisation : Ann Marchi
Chorégraphie : Caroline Marcadé, Gabriella Carrizo
Musique : Jean Cohen-Solal
Interprétation : Delphine Baey, Raphaëlle Delaunay-Belleville, Thierry Trussardi
Production : La Sept-Arte, Jardin public
Participation : Ministère de la culture


Cette fiction chorégraphique s'intéresse à l'une des Bérénice de la famille des Ptolémée, qui inspira les poètes Callimaque et Catulle à quelques siècles de distance. Princesse d'Egypte, elle sacrifia une boucle de ses cheveux à Aphrodite pour obtenir que son mari revienne sain et sauf d'une expédition en Syrie... Ces cheveux ayant disparu du temple où ils étaient placés, l'astronome Conon de Samos affirma qu'ils avaient été changés en astre et donna à une constellation le nom de "Chevelure de Bérénice". Le scénario de Ann et Alain Marchi et la chorégraphie de Caroline Marcadé sont situés à la fois dans cette constellation et dans le gouffre de l'Apocalypse, figuré par un décor en ruines où les images du monde actuel viennent se refléter fugitivement. La rencontre amoureuse de Bérénice et du jeune homme qui coupera ses cheveux, leurs jeux sur la marelle du ciel et le grand lit couleur de nuit font sombrer corps et biens le poème de Callimaque dans le trou noir de l'anecdote.
Fabienne Arvers
CNC - Images de la culture

Fermer