Le Centre National de la Danse
vous informe :

De la rue à la scène
1991, 52', couleur, documentaire, danse, U-matic

Réalisation : Louis-Marie Maudet
Chorégraphie : Traction avant compagnie
Production : Octogone, Soft
Participation : Drac Rhône-Alpes, Traction Avant cie


Avec le spectacle "Un Break à Tokyo", la Traction Avant Compagnie mêle la danse butô à la break dance. La rencontre de deux styles qui, en apparence, n'ont rien à voir traduit un héritage commun : la mémoire culturelle d'une communauté. Les danseurs de la troupe sont allés partager leur expérience au Québec et ont visité le Bronx, quartier populaire de New York. La gestuelle à l'énergie urbaine de la break dance et l'esthétisme du butô (courant de danse contemporaine japonais) ont, comme autre trait d'union, le rejet des codes. Avec cette création, les jeunes danseurs ont voulu travailler dans une dimension multi-ethnique et s'unir plutôt que de se diviser. La break dance est héritée, au même titre que le rap et le graffiti art, de la culture hip hop. Cette dernière, née dans les faubourgs new-yorkais dans les années 70, n'est pas, selon eux, un phénomène de mode mais une véritable lame de fond. "Le rap traite de violence, de racisme et d'amour. C'est un moyen de se parler. Il restera." La caméra zappe sur les réalités du Bronx : amas d'ordures, sirènes stridentes des voitures de police... Un jeune insiste sur le message de paix.
Fara C.
CNC - Images de la culture

Fermer