Le Centre National de la Danse
vous informe :

Des oeufs debout par curiosité
1986, 98', couleur, adaptation, danse, U-matic

Réalisation : Joël Farges
Chorégraphie : Ushio Amagatsu
Musique : Yasukazu Sato, Yoichiro Yoshikawa
Interprétation : Ushio Amagatsu, Toru Iwashita, Keiji Morita, Goro Namerikawa, Atsushi Ogata
Production : Centre audiovisuel de Paris, Duran, Arcanal
Participation : Ministère de la culture et de la communication


Au bord d'une étendue d'eau rectangulaire, quatre danseurs de butô au corps d'albâtre emmailloté dans de la soie exécutent un sabbat immobile et précieux. Magiciens d'un autre monde, ils vénèrent de gros oeufs en suspension qui renvoient aux formes lisses et oblongues de leurs crânes. Un long poème visuel sur la notion d'origine tandis que tombent des cintres des filets d'eau et de sable. Le butô (danse des ténèbres) est un mouvement fondé par Kazuo Ohno et Tatsumi Hijikata au début des années 60 en réaction aux formes séculaires de la danse japonaise. Dans une esthétique 'post-nucléaire', nourrie de littérature européenne (Bataille, Michaux, Artaud), il produisit des spectacles provoquants et torturés où le corps des danseurs, comme tordu par la mémoire collective traumatisée, stigmatise le cataclysme. Plusieurs groupes naquirent et le butô connut un rayonnement dans le monde entier, alors même qu'au Japon il restait une discipline peu appréciée. Le groupe Sankaï Juku, fondé en 1976, fait partie d'une branche plus esthétisante de ce mouvement, associant des techniques scénographiques de pointe aux thèmes mystiques de l'orient ancestral.
Patrick Bossati
CNC - Images de la culture

Fermer