Le Centre National de la Danse
vous informe :

Orphée, mettez-y du vôtre...
1992, 15', couleur, adaptation, danse, U-matic

Réalisation : Jean Rouzaud
Chorégraphie : Stéphanie Aubin
Musique : Nicolas Frize
Interprétation : Stéphanie Aubin, Dominique Brunet, Anne Collod, Mouss Iklil, Stéphanie Rapin, Stefan Singer
Production : Cie Larsen
Participation : CGP


Jeux de miroirs ouverts sur l'invisible. La caméra de Jean Rouzaud capte les silhouettes ondulant sur les murs, les petits carrés de lumière qui fragmentent les corps et détaillent la danse. Ce film restitue en beauté la magie du spectacle "Orphée, mettez-y du vôtre" et sa dimension métaphysique. Initiée à la danse contemporaine par des artistes américains tels Trisha Brown, Yvonne Rainer ou John Cage, Stéphanie Aubin ne conçoit son art que fondé sur une démarche expérimentale. Dans ce spectacle, la chorégraphe s'intéresse aux rapports entre images et cinéma, tout en s'interrogeant sur la défiance qu'elle éprouve vis-à-vis de l'image notamment lors de l'épisode de Timisoara en Roumanie et la chute des Ceaucescu. Stéphanie Aubin décida alors de travailler sur les images qui en disent le moins : "Je suis arrivée aux ombres, en jouant sur le trouble et l'écart entre la représentation des choses et la réalité."
Fabienne Arvers
CNC - Images de la culture

Fermer