Le Centre National de la Danse
vous informe :

Pour Antigone, quatre portraits
1992, 25', couleur, fiction, danse, U-matic

Réalisation : Mathilde Monnier, Valérie Urréa
Chorégraphie : Mathilde Monnier
Musique : Christophe Séchet
Interprétation : Germana Civera, Christian Deric, Patrice Gasmi, Jean-Claude Laurenço, Daniel Marchodon, Mathilde Monnier, Claude Porta, Félix Ruckert, Bruno de Saint-Chaffray, Marc Vincent
Production : Vidéo 13, De Hexe
Participation : TNDI, Ministère de l'éducation nationale et de la culture (DMD)


Solo virevoltant du devin Tirésias devant une toile peinte de nuages. Dans une carrière lumineuse marquée par les cicatrices de la taille, Antigone développe quelques phrases gestuelles anguleuses. Puis un Créon moderne mesure son corps devant une table miroitante. Enfin un choeur d'hommes et de femmes scrute, avant de se mettre en marche, un événement invisible. Cette variation autour d'Antigone repose sur quatre portraits distincts des principaux acteurs de la tragédie. La réalisatrice et la chorégraphe se sont intéressées aux caractères des héros antiques, délaissant toutes actions. Ce sont les motivations intérieures qui sont mises en scène en de courtes saynètes, tantôt poétiques, tantôt grinçantes, comme cette caricature de Créon en homme politique à plusieurs visages. Ce film fait partie d'un vaste projet comprenant plusieurs volets (voyage, spectacle, texte et film), entrepris par Mathilde Monnier et sa compagnie.
Patrick Bossati
CNC - Images de la culture

Fermer