Le Centre National de la Danse
vous informe :

Un siècle de danse
De l'académisme au classique abstrait (2)

1992, 54', couleur, documentaire, danse, VHS

Conception : Sonia Schoonejans
Réalisation : Sonia Schoonejans
Interprétation : Judith Magre
Production : La Sept, Pathé télévision, Duran, Gédéon
Participation : CNC, Procirep, Ministère de l'éducation nationale et de la culture (DMD), RTBF, RAI 3, productions Pixart, Ostankino-sovielexport


Balanchine sert d'emblème à l'évolution de la danse classique vers l'abstraction. Le documentaire nous fait revivre ses premiers contacts avec la chorégraphie à l'école impériale Marynski de Saint-Pétersbourg (1913), son passage dans les Ballets russes, son installation à New York (1934) et son retour tardif en URSS (1962). Armitage et Forsythe sont nommés comme ses héritiers les plus probants. En faisant la part belle à cette catégorie dite du 'ballet abstrait', Sonia Schoonejans rend hommage à une des formes les plus vivantes de la danse classique qui poursuit désormais son évolution au-delà des codes académiques, tout en respectant une tradition et une technique corporelle héritées de la fin du 18ème siècle. Au fil des documents d'archives, on perçoit comment Balanchine 'nettoya' le ballet de son décorum pour ne garder que les lignes et l'énergie de la danse. La démarche d'un William Forsythe poursuit ce travail en s'inspirant de l'architecture déconstructiviste, visant à rendre visible la structure même du mouvement. Karole Armitage semble un peu 'rapportée' dans cette lignée, elle qui prône le retour au classicisme par réaction et provocation punk, plus que par tradition.
Patrick Bossati
CNC - Images de la culture

Fermer