Le Centre National de la Danse
vous informe :

Un chant presque éteint
1986, 28', couleur, adaptation, danse, VHS

Réalisation : Claude Mouriéras
Chorégraphie : Jean-Claude Gallotta
Interprétation : Mathilde Altaraz, Christophe Delachaux, Jean-Claude Gallotta, Viviane Serry
Production : Groupe Emile Dubois, Ina, MC Grenoble
Participation : Ministère de la culture (DMD)


Mangeurs de sandwichs, habitants des gares, dans leur habits râpés ils hantent les voies, les salles d'attente, les halls. Avant de se fondre dans la ville, de disparaître dans la masse anonyme qui peuple les grandes cités, ils rejouent une dernière fois l'attachement à leur pays d'origine d'où les trains les arrachèrent. Quelques gestes de la chorégraphie de "Mammame" de Jean-Claude Gallotta sont disséminés et intégrés au décor naturel de la gare de l'Est à Paris. Mouriéras filme les danseurs au milieu des voyageurs et peu à peu la danse se dissout dans la vie quotidienne. Chaque posture fait écho à un regard anonyme et le moindre événement est alors perçu chorégraphiquement. Collaborateur régulier du groupe Emile Dubois, Claude Mouriéras a construit des fictions inspirées de spectacles où il prolonge de manière personnelle l'univers du Jean-Claude Gallotta.
Patrick Bossati
CNC - Images de la culture

Fermer